Fourgon aménagé : les conseils pratiques pour voyager en Europe

Voyager en fourgon aménagé est une solution qui séduit de plus en plus de globe-trotter, tout particulièrement ceux qui souhaitent partir pour une longue durée (plusieurs mois).

Ba oui, avoir avec soi son petit endroit pour dormir permet de ne pas devoir payer l’hôtel et ce n’est pas rien quand on sait que l’hébergement représente l’une des plus grosse dépenses d’un voyage.

Mais au delà des coûts, le voyage en fourgon aménagé permet une liberté qu’aucun autre mode de voyage n’offre… c’est clairement une des meilleures façon de voir l’Europe et voici quelques astuces pour vous aider dans votre organisation.

Où trouver un fourgon aménagé ?

La première étape est de choisir votre van aménagé, si ce n’est pas déjà fait.

Bien choisir son véhicule, ça parait être une évidence mais je m’explique : dans les zones plus peuplées, ça peut parfois être difficile de passer inaperçu avec un immense camping-car. C’est important de ne pas trop se faire remarquer, donc de choisir un véhicule plus petit, comme un Espace, car même si vous aurez un peu moins de confort, il sera plus facile de se garer quelque part pendant la nuit sans se faire interpeller et être forcé d’aller au camping le plus proche (ce qui te coûte de l’argent).

Si vous n’avez pas encore de fourgon, deux possibilités s’offrent à vous :

Acheter son van aménagé

Si vous êtes du genre voyageur compulsif, vous pouvez investir dans un bon Van neuf ou d’occasion qui  vous servira pour de nombreuses année. plusieurs adresses pour vous aider :

Louer un fourgon aménagé le temps d’un voyage

Si vous partez pour une excursion spécifique, un truc que vous voulez faire seulement une fois, alors louer votre Van est peut être un meilleure idée. Voici quelques site qui vous aideront :

Les astuces utiles pour votre voyage en fourgon aménagé

Voici quelques astuces qui vous permettrons de démarrer l’organisation de votre voyage sur les chapeaux de roue :

Idéalement, se trouver un coin près d’un bois est le mieux mais pas toujours possible suivant le lieu. Ça dépend aussi de la mentalité du pays et de ses espaces. Par exemple en Norvège ce genre de transport et voyage est encouragé, si t’embêtes personne t’as le droit de te garer et de « camper » pour la nuit !

Planifier en fonction des saisons : quand il fait chaud dehors, il fera encore plus chaud dans ton van et quand il fait froid, t’auras aussi froid à l’intérieur. Pour ça, c’est mieux de faire avec le temps et les saisons et de partir plus au sud pendant l’hiver (Portugal, Espagne, Italie) où la température sera agréable et d’aller plus au nord en été (Irlande, Angleterre, pays scandinaves), de façon à maintenir facilement un air vivable pour les nuits dans le van.

Prendre quelques outils avec soi : je dis pas qu’il faut être un as de la mécanique, mais autant dire que ce ne serait pas de refus d’avoir quelques notions avant de partir (surtout si tu pars pour plusieurs mois)… personne n’a envie de se perdre dans la pampa Bulgare et ne pas pouvoir repartir parce qu’on a oublié de prendre une boite à outils. Voici une petite liste de choses importantes à prendre :

 Le mieux reste de demander à un pote qui s’y connait de te montrer deux, trois trucs avant de partir et tout au moins de savoir changer une roue. Alternativement, si tu pars en couple avec quelqu’un qui s’y connait, t’es paré.

Voilà mes conseils principaux si t’as envie de découvrir l’Europe (ou d’autres continents) en van aménagé. C’est un mode de voyage qui a ses avantages et ses inconvénients mais qui permet vraiment d’explorer notre planète avec un budget plutôt restreint si t’as la fibre aventurière (faire pipi avec les ours ce n’est pas forcément pour tout le monde).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *